Pouvoir d'achat et fiscalité : les bonnes nouvelles du jour

Publié le par Dominique Morvant

 

euro.jpgLa TVA à 5.5% dans la restauration début juillet?

Après avoir longtemps dit non, Bruxelles s'apprêterait à autoriser les états membres à fixer les taux de TVA pour certains services, dont la restauration.

 
Décidément, ça bouge du côté de la TVA. Selon "La Tribune" de ce matin, la Commission européenne s'apprêterait à rendre aux Etats la liberté de fixer les taux de TVA pour les services non exposés à la concurrence. Concrètement, cela pourrait se traduire par une baisse de la TVA en France à 5.5% dans le secteur de la restauration. Promise par Jacques Chirac et reprise par Nicolas Sarkozy, la mesure était cependant restée dans les cartons du gouvernement, car elle nécessitait un accord unanime de tous les Etats membres. Or l'Allemagne y était farouchement opposée.
 
La mesure devrait être mise en œuvre début juillet et, si celle-ci devait se réaliser, ce sont 150.000 cafés-restaurants et plus de 28.000 hôteliers qui pourraient en bénéficier. Le coût estimé d'un passage de la TVA à 5.5% est estimé à 2.5 milliards d'euros.
(Le Figaro)

Pas de hausse du prix du gaz (AOF) - 

En accord avec le Président de Gaz de France, Jean-Louis Borloo, Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi, annonce que le prix du gaz n'augmentera pas dans les prochains mois. Jean-Louis Borloo a précisé : "J'ai pris cette décision dans le souci de préserver à la fois la stabilité du pouvoir d'achat des consommateurs, à la veille de l'ouverture du marché de l'énergie et l'équilibre financier de Gaz de France, grande entreprise nationale. De manière générale, je serai attentif à ce que l'ouverture des marchés soit favorable pour les consommateurs".
(Capital)

Voilà une très bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat pour plus de 11 millions de ménages.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article